1,2,3 nous irons aux bois !

Publié le par La Griotte

PARTIE UN, où La Griotte tient absolument à placer la chronique de David Lowe entendue dans la bagnole en écoutant France Inter alors qu'elle s'était jurée de boycotter cette radio jusqu'à ce qu'elle redevienne fréquentable.

 

Plus que 4 jours avant Noël, écrivais-je hier dans la voiture conduite prudemment sur une route normale de campagne pluvieuse à s'en décrocher les nuages en écoutant la radio pour oublier que j'ai peur en voiture. Chaque fois que je monte dans cette boîte en métal, quels que soient le pilote, la marque, la couleur j'ai peur. Même dans des conditions maniaquement respectueuses du code et des normes de sécurité, je ne peux pas oublier que sur la route il y a beaucoup d'autres cercueils ambulant à tombeaux ouverts.

 

couchers soleil 054Le pire, c'est quand c'est moi qui conduis. C'est bien simple, si je pouvais, je m'interdirais la conduite de ces engins motorisés aux substances cancérigènes, explosives, malodorantes, dégoutântes, gluantes, bien des baigneurs et des mouettes vous le diraient si vous leur demandiez..

Dès que je suis au volant, j'oublie que je ne suis pas en train de me promener sac au dos en traquant la morille, le mousseron ou la coulemelle ou le coprin. Je suis capable de détecter un coprin chevelu à plusieurs mètres alors que la ligne de stop  làGLOUP ! Non Monsieur l'Agent, je vous jure je ne l'ai pas vue ! Ben oui, je sais, ça fera un point en moins sur mon permis !

 

 

Normal, ricanent certains, je sens la moquerie : c'est une fille et elle ne sait pas où est la marche arrière, croit qe le rétroviseur est un miroir de courtoisie, les bougies un truc qu'on sort pour décorer le sapin, le piston une sorte de douille à pâtisserie en plus salissant, le pneu neige une variété blanche de caoutchouc et la vitesse au volant une drogue sexuée. Peut-être Ducon, mais je sais qu'on ne monte pas les pneus neige à l'avant sur une propulsion.

 

DSC 0385Oui et non réponds-je en moi-même et en rigolant toute seule.

Depuis le temps que je voulais la placer celle-là !

La voiture n'est pas mon élément, c'est tout.

L'eau, gelée ou non oui. Pas la voiture.

J'accorde à ce moyen de transport quelque qualité mais chaque fois, ce ne sont pas celles que vantent les publicités pour fourguer l'arme fatale absolue ou le ramasse minettes de compétition.

 

Histoire vraie en guise d'exemple

 

OUVERTLe concessionnaire auto a réussi à alpaguer deux pigeons, l'homme et sa moitié, qui viennent choisir la deuxième voiture du couple. Occasion rêvée pour fourguer la dernière née de la marque avec son nom d'instrument de musique.

Il a bien vu que la petite bagnole est pour l'élément XX du couple, Xy promenant un regard de fin connaisseur à qui on ne vendra pas n'importe quelle guimbarde. Il a fait plusieurs années d'études dans une école pour apprendre à vendre, la psychologie de l'acheteur, il connaît par coeur. Sauf peut-être vendre un saxo, ça il ne saurait pas, il doit humblement l'avouer.

 

 

 

Il tourne son sourire ravageur parfumé un peu trop fort et mal à mon goût vers MOI, assise parce que je sais que ça va durer un peu plus longtemps que prévu et que la promenade le long du canal m'a claquée.

 

images blog 004- Vous voulez quoi comme modèle ?

- Bleue.

- ???

- oui mais, les options... la motorisation... les revêtements de sols (ah non là, je me gourre, c'est quand on achète de la moquette).

- un moteur et pas de pédales.

- ???

- Ne vous fatiguez pas avec moi : je veux une voiture bleue comme une nuit étoilée pour aller travailler parce que je suis obligée, la plus simple possible. Être abritée quand il pleut et ne pas pédaler pour avancer car je déteste les efforts inutiles

- ???

  

Regards suppliants vers la moitié pensante du couple, putain aide moi mec, je ne comprends pas ce qu'elle veut.

 

DSC 0430Le cerveau ajoute :

- Nous aimerions une voiture disponible rapidement.

-Mais en stock ça ne va pas être possible, vous comprenez, c'est une nouveauté, les modèles d'exposition...

- Nous voulons une voiture rapidement, c'est pour le travail insiste the Brain avec un air de vouloir se barrer chez le concurrent.

- Il y a bien celle-là, mais elle est plus chère à cause de la peinture métallisée, de la commande centralisée, des lève vitres électrique.

- De toutes façons elle est vert clair et je veux une voiture bleue répond la moitié têtue du couple.

  

Alliance masculine, même air mauvais dans les deux regards, l'un parce qu'il ne va pas fourguer un modèle avec options, l'autre parce qu'il ne va pas pouvoir marchander à sa guise une seconde voiture pour lui en faisant croire à sa femme que c'est la sienne.

  

- Bon, alors il faudra commander et attendre 3 semaines.

-Tant pis, j'attendrai ma voiture bleue.

 

Détendu, le marchand apporte le bon de commande en 12 exemplaires dans un nuage parfum de chiottes et tente les lève vitre électrique, la commande centralisée et quelques tigres supplémentaires dans le moteur pour quand on est sur l'autoroute.

 

clarinette.jpg- Oui, c'est pas mal, tu ne crois pas chérie ?

- Pour quoi faire ?

 

Le professionnel :

 

- La commande centralisée pour ne pas oublier de fermer le coffre, ouvrir les portes quand on a les mains pleines et les fenêtres sans effort et puis, un peu plus de puissance pour doubler sur l'autoroute, c'est bien, non ?

 

- Attendez monsieur, je vous explique : je conduis lentement parce que je suis d'un naturel facilement distrait par le crapaud que je ne veux pas écraser. Qui sait si un Prince n'est pas prisonnier de cet animal pustuleux chantant à la nuit avec des yeux de topaze qui brillent dans la nuit étoilée. Ce n'est pas moi qui roule sur l'autoroute c'est monsieur et si la voiture peut aller vite, il va me la prendre tout le temps.

 

DSC00193Pour les vitres électriques, je me suis toujours demandée comment on faisait pour baisser les vitres quand le circuit électrique est flingué. Le jour où je me suis retrouvée dans une voiture stoppée sur le toit par une vasque de géraniums dans sa flaque d'essence, j'étais contente que les vitres soient ouvertes et qu'aucun de nous ne fumât à cet instant précis où le véhicule cessa de défier les lois de la pesanteur pour essayer celles de la glisse sur macadam.

 

Je déconseille l'expérience réalisable dans des conditions de vitesse et d'alcoolémie que le code réprime, je leur avais bien dit mais j'étais la seule à ne pas être bourrée et à ne pas avoir le permis !

 

DSC00187Par ailleurs,  pouvez-vous me garantir que si la voiture tombe dans la rivière comme ça arrive des fois, je pourrai m'enfuir du bocal même pas étanche. Je sais nager sous l'eau, mais pas trop longtemps quand même... Je vous épargne la suite, surtout que si ce vendeur tombe sur cette chronique, il va me reconnaître. Personne n'achète les voitures comme moi. J'invente des nouvelles blagues à chaque fois.

 

DSC 0655Lâchez moi chez les concessionnaires de bagnoles, ils se reconvertissent  à l'agriculture raisonnée dans la semaine qui suit leur congé de longue maladie et collent un procés à leur école de commerce super coûteuse parce que je ne suis pas prévue dans la liste des acheteurs potentiels. Si j'avais des sous à jeter par la fenêtre comme un ministre de la santé qui achète des vaccins, je me paierais des voitures juste pour le plaisir de les transformer en compression de César SANS PERSONNE DEDANS.

 

Soyons réalistes, quand une voiture fait la une des journaux,c'est souvent parce qu'elle a terminé au fond d'une rivière, ratatinée sous un camion ou brûlée pour raisons de grosse colère.

 

images blog 001Et puis, comme je vous le disais, j'ai peur en voiture.

Alors j'écoute de la musique ou France Inter en cachette sur la route longue et sinueuse des amis. Et là, cadeau des ondes : David Lowe qui nous refait une chronique " Noël chez maman une année sur deux ". Tout à coup, la route est plus douce et qu'importe le temps passé à rouler si c'est en bonne compagnie.

 

J'écoute et j'écris ma chronique de demain car celle d'aujourd'hui je l'ai mise en boîte avant de partir pour oublier que j'ai peur en voiture, encore plus quand Noël approche.

 

Question de temps, de tempo, de rythme, de pluie, de neige, de lunes avant le printemps...

 

Toutes les jardinières tricoteuses attrapent ça à peu près après Toussaint... Comme un coup de blues qui colle aux pattes pire que la glaise d'une tranchée. Et puis, dès que la nuit se détricote, on a juste envie de poser nos aiguilles pour retrouver le chemin du jardin !

 

 

 

PARTIE DEUX, où votre Griotte apprivoise la peur demain si tout va bien.

 

Dédicace spéciale aux gremlins cachés dans la maison de mon amie, ce serait bien s'ils pouvaient ne pas bousiller la connexion.

 

 

 

Publié dans Temps

Commenter cet article

Alex(andra) 24/12/2010 18:35



J'aime beaucoup cet article ! Je rattrape doucement le temps perdu (pas tant que ça !) en avalant plusieurs articles par jour (c'est ce qu'on appelle être une goinfre).


Puisque je suis de passage, je vous souhaite (à toute le famille réunie dans le Sud) un joyeux Noël ! Je sais que ça fait très conventionnel, mais celui-ci est sincère, ça lui accorde donc un peu
de valeur ;).


Bon appétit, et tout et tout ! A bientôt ;).



La Griotte 25/12/2010 11:42



Je sais tout ça et grand merci !



Pangloss 22/12/2010 19:22



Une voiture où on est prisonnier des lève-vitres électriques, soumis à l'ordinateur de bord et où il y a plus de confort que dans ma maison, je n'ai pas confiance. Et le mec qui a voulu me
"vendre" le lecteur de CD alors que je n'ai pas de CD, a été vraiment déçu. Je garde mon C15 de moins de vingt ans.



La Griotte 23/12/2010 06:09



Bientôt, ce sera un collector votre C15 !


Comment ! Pas de CD ! Mais c'est horrible ! Pourquoi pas pas de TV tant qu'on y est ? C'est l'escalade : des jouets que l'on peut fabriquer soi même, une voiture que personne ne vous
envie... J'espère que vous êtes vieux pour justifier ces choix étranges ! Sinon, c'est de la provocation, de la déviance voire...



Dr WO 22/12/2010 17:25



C'est un peu long, mais c'est drôle tout le long.


Dr WO



La Griotte 22/12/2010 18:18



Je suis super bien entourée aujourd'hui ! Pas question de broyer du noir !



jmigrattepapier 22/12/2010 16:59



Hé,hé...


Moi qui pense souvent à ce que serait un monde sans voiture !!


Cet objet maléfique a fait de nous des "hommes pressés" !! Et on ne peut s'en passer pour courir encore plus vite... Chercher l'erreur !!


Avec moi aussi, les vendeurs de toto-mobiles peuvent investir dans les lotions capillaires !!



jmigrattepapier 22/12/2010 16:57



Hé,hé...


Moi qui pense souvent à ce que serait un monde sans voiture !!


Cet objet maléfique a fait de nous des "hommes pressés" !! Et on ne peut s'en passer pour courir encore plus vite... Chercher l'erreur !!


Avec moi aussi, les vendeurs de toto-mobiles peuvent investir dans les lotions capillaires !!



La Griotte 22/12/2010 18:17



On peut faire pareil avec plein d'objets déplaisants : les crèmes anti rides, la chirurgie esthétique, les chaussures à talon...