Anniversaires

Publié le par La Griotte

C'est l'anniversaire de mon fils !

 

 

couchers soleil 069C'est aussi celui de l'immaculée conception mais là, franchement, je ne vois pas l'intérêt de bouder les bons moments de la grossesse...

 

Je voulais écrire une chronique rien que pour lui, malgré le danger que représente pour une mère le fait de s'exprimer sur l'anniversaire de sa progéniture. Pour peu qu'une paire d'oreilles femelles et empathiques opine du bonnet de laine, pis manifeste un quelconque intérêt, la conversation dérape toujours en récits d'accouchements, problèmes d'allaitement ou proverbes à la con du type "petits enfants petits soucis, grands enfants grands soucis".

 

 

DSC00187Ou encore : " la sucette à 3 ans, le pétard à 13 ans !".

 

C'est sûr que rouler des pétards avec des menottes de bébé, c'est pas le top... et qu'on est beaucoup plus enclins à fustiger les drogues de nos enfants que les nôtres. C'est un tort : les pétards n'ont pas empêché les Beatles de se faire décorer par la reine, ni Lennon de garder la tête froide et de renvoyer cette décoration en guise de protestation contre la guerre...

 

 

30 ans que John Lennon est mort, alors qu'il avait encore tant de chansons à écrire.

 

 

 

DSC 0063Si l'on en croit les spécialistes des Beatles qui s'expriment aujourd'hui sur toutes les chaînes de radio. 

 

C'était le bon jour pour rouler, ce 8 décembre, si l'on excepte une météo résolument tournée vers l'hiver qui a transformé les derniers kilomètres en aventure. Imagine sur toutes les radios et en prime, une excellente émission sur France Inter qui avait réuni Stéphane Hessel, Susan George, Manuel Domergue et Dan Franck sous la houlette d'Isabelle Giordano dans service public, pour répondre à la question : " L'idéalisme a-t-il disparu ? "

 

Bizarre cette question... Pas même une question de vieux, puisque Monsieur Hessel, un vieillard de 93 ans, est sans doute le plus idéaliste de tous. J'ai découvert à cette occasion que je suis idéaliste, utopiste avec le petit grain d'humour nécessaire pour survivre heureux les yeux ouverts, des rêves plein la tête, de la musique plein les oreilles pour souhaiter à mon fils un heureux anniversaire.

 

DSC00606Je lui dédie donc cette chronique, toutes les chansons des Beatles et des autres qui comme Lennon, passaient pour de doux rêveurs...

 

Je vous laisse, vous avez des chansons à écouter, des livres à lire et à écrire, des films à voir et à créer, des utopies à réaliser, un internet libre à construire...   

 

Celui qui vient au monde pour ne rien déranger et ne rien troubler ne mérite ni estime ni patience. » René Char .  

  

 

Je dédicace cette chronique à tous ceux qui dérangent, troublent et plus particulièrement ceux qui s'appellent Julien !

Publié dans Culture

Commenter cet article

CHAVEZ 08/12/2010 19:42



Je partage avec toi la joie d'avoir donnée la vie. Même si celle -ci n'est pas sa seule destinée d'une femme. Joyeux anniversaire a ton fiston . Je vais ecouter Service publique en diferé. car
Stephane Hessel  c'est un type que aime la vie et qui a gardé en lui un oiel curieux et scrutatuer... Il a du sang dans les veines.


bisosu


 


Martina



La Griotte 09/12/2010 05:43



Et comment : ce type m'épate chaque fois que je l'entends ou que je le lis... Précis, opiniâtre, vivant et idéaliste ! Susan George est excellente également car très pratique. Tous deux ont cette
qualité rare de savoir expliquer les choses en apparence compliquées et de communiquer l'énergie !