Eva se flagelle !

Publié le par La Griotte

antoAu secours !

 

Eva se flagelle à l'émission de Bourdin sur BFMTV2.

Un bon quart d'heure à l'écouter, et à regretter qu'elle se dise mauvaise.

 

Mais qui donc a réussi à lui mettre ça dans la tête ?

 


 

 

 

C'est vrai que ma candidate préférée est mal partie dans les sondages.

 


 

DSC00152-copie-1

Et bien, qu'elle joue le tout pour le tout.

Qu'elle soit elle-même ! Puisqu'elle n'a plus rien à perdre.

Qu'elle puise dans ses qualités au lieu d'écouter les conseils des rampants aux pieds du PS pour quelques strapontins négociés à l'avance.

Qu'elle cesse de courir d'un endroit à un autre, surveillée par son staf de parasites qui la plombe dès qu'on prononce son nom et dit qu'on va voter pour elle devant plus de deux personnes.

 

 

 

 

 

 

 

Systématiquement, depuis un an, j'entends, lorsque je m'enflamme pour l'écoJoly, quand j'explique sans relâche pourquoi je veux voter pour ce qu'elle incarne, quand je montre comment je retrouve les sources de l'écologie, les dicours fondateurs, on m'oppose :

 

 

 

 

 

DSC002881) Oui mais elle est fatiguée.


Evidemment, c'est fatiguant une campagne. Sauf que Madame Joly ne triche pas. Elle ne se maquille pas, ne se dope pas, ne se siliCONNE pas, ne cache pas plus ses rides que ses doutes...

 

2) Oui mais elle est difficile à comprendre, il faut l'écouter.

 

 

 

Encore heureux qu'il faut écouter un candidat pour comprendre ce qu'il dit ! Pour une fois qu'on invite les électeurs à se comporter autrement que comme des veaux !

 

3) Oui mais une élection se gagne avec des petites phrases !

 


Et le pays se gouverne avec quoi ?

Des nez de clown vert en short à côté de la piscine du Sofitel ?

 

 


 

DSC 0041C'est le tiercé gagnant de la c... sachante, la pire de tous puisqu'elle émane de certains "militants" EELV eux-mêmes.

 

Et bien bougez-vous les potes, au lieu d'attendre les miettes que vous a promises le PS !

 

Fabriquez-lui des petites phrases, remuez vous les méninges, concoctez des fiches pratiques au lieu de la promener de désastre en catastrophe depuis qu'elle est élue candidate.

 

 

 

 

Rendez l'écologie désirable.

 

 

 

 

 

Conseillez les bons livres, les bons sites, les vrais amis.

 

 

 

 

 

Lisez sa biographie et racontez comment cette fille de la campagne norvégienne (cette fois je ne me goure plus !) est devenue cette grande dame qui a déjà marqué notre histoire et y restera, même en dessous des 5%.

 

 

 

 


 

DSC00764Inspirez vous de l'excellente revue S!lence qui depuis plus de 30 ans propose des alternatives écologiques inovantes. Et informe sur les désastres écologiques dûs à la corruption, au libéralisme.

 

Cela vous évitera de dire des anneries plus grosses que vous du style, je cite de mémoire :

 

" Il y a 30 ans, l'écologie on ne connaissait pas !"

 

 

 

 

Ah bon ?

 

 

 

 

 

Dumont  ça te dit quelque chose Pimprenelle ?

 

Elisé Reclus, t'as jamais lu ?

 

Tazieff, aux oubliettes ?

 

"A ma mer", magnifique BD offerte en 1983 à l'écologiste que j'étais déjà, tu veux que je te la prête ?

 

 

 

 

Tchernobyl, t'es au courant qu'ils en font un site touristique  à dépolluer au soja fourni par les japonais ? ( C'était avant le Tsunami, en fait le soja, ils vont le garder pour eux !).

 

 

 


 

DSC 0063Ah, oui, c'est vrai, j'oubliais un détail de la plus haute importance : l'écologie est fondamentalement de gauche !

L'écolgie s'adresse d'abord à la raison.

L'écologie demande parfois beaucoup de travail, de lectures, de réflexions.

L'écologie est un choix de vie collectif aux antipodes de celui qui nous conduit dans le mur.

 

L'écologie s'apprend ensemble, depuis tout petit, dans des écoles publiques de qualité.

 

 

 

 

 

 

L'écologie est non-violente.

 

 

 

 

 

 

L'écologie n'a rien à voir avec le développement durable plus "bankable" et joli sous les spots.

 

 

 

 

 

 


 

DSC00776L'écologie est parfois l'aboutissement d'un long cheminement qui commence les pieds dans la terre et la tête, haute et droite, dans les étoiles.

 

L'écologie a quelque chose de Cassandre et les hommes n'aiment pas les prophétesses qui lui mettent le nez dans son caca.

 

 

 

 

Ils préfèrent se boucher le nez, mettre beaucoup de parfum, fermer les yeux très fort en humant son pinard aux pesticides et sa dinde fourrée aux OGM.

 

 

 

 


 

DSC 0168Non Madame Joly, vous n’avez pas été mauvaise, loin de là.
Vous êtes excellente. Vous expliquez sans relâche, vous vous adressez à l’intelligence et ne bâtissez pas la campagne sur les petites phrases.

 

Vous êtes seule dans le désert de stupidité, de déni, de cupidité, de rapacité, d'hypocrisie, de puérilité.

 

C’est pour cela que vous avez du mal à décoller.

 

 

 

 

 

La forme de vos discours pourrait être plus percutante, plus explicite, plus pédagogique si vous étiez mieux conseillée, mieux aidée. Si lorsqu’on vous pose la question de savoir comment créer des emplois avec l’écologie, vous pouviez citer deux ou trois exemples simples, concrets. Si on vous préparait des fiches simples et efficaces au lieu de vous inciter à faire de longs discours pour réclamer de l’argent.

 

 

 

 


 

OUVERT

 

 

 

Que les régions vertes où les nantis qui ont négocié sur votre dos des circonscriptions gagnées d’avance mettent la main à la poche au lieu de vous tondre encore debout en vantant une campagne économe.

 

 

 

 

 

Je voterai pour vous, coûte que coûte, car il est important que je puisse me dire, chaque fois qu'un paysan empoisonnera son champ sous mes yeux, que les poissons montreront leur ventre, les centrales leurs atomes crochus avec la finance, les mouettes leurs ailes engluées, les femmes leurs bleus : tu as fait ta part.

 

 

 

 

Ne l'oublions pas : vous êtes la seule à parler des violences faites aux femmes, de la violence et du harcèlement au travail ou ailleurs.

Cette violence est source de toutes les violences, de tous les renoncements, de toutes les peurs puisqu'elle s'imprime comme normale dans de jeunes cerveaux.

 

 

 

 

 

 

DSC 1415N’oubliez pas que c’est vous qui avez été plébiscitée, pas eux. Que nous sommes en ce moment sur la campagne présidentielle.

Et que votre parcours de vie exemplaire suffirait largement à vous porter à 10% des suffrages.

 

 

 

 

Je me tire, j'ai d'autres trucs à lire et à écrire.

Du travail en fait.

 

 

En plus déteste qu’on me force la main aux élections législatives.

 


 

cancreLes liens sont sous les mots bleus en gras ou sous les images.

 

 

Encore un conseil pour la route : Mélenchon n’est pas votre ennemi. Il n’est pas écologiste non plus. Mais pourrait le devenir plus sincèrement que bien des vôtres !

 

 

 

Bizarrement, sa manière d’envisager l’écologie me sied beaucoup plus que celle du PS.

Publié dans Femme

Commenter cet article

Nounedeb 31/03/2012 17:59


Bravo Griotte! Je suis vieille, née viscéralement écolo ( mais pas de la religion écolo) et ça fait 40 ans qu'on connais les problèmes dans lesquels on se noie à présent. J'avais voté Dumont!

La Griotte 31/03/2012 18:11



J'aurais aimé être plus vielille de 10 ans pour le rencontrer. faire tourner  l'article, comme d'habitude.


J'étais sur le site de S!lence, que je vais distribuer dans mon petit coin de campagne proche de la capitale.


L'écologie est avant tout une question d'éducation, de pugnacité.  Ne jamai baisser les bras. Il y a des graines qui mettent très longtemps à germer. Et certaines ont hélas besoin du feu
(Pin blanc du Canada, si je ne me trompe pas).



Quiet one 31/03/2012 17:24


L'interview de Jean-jacques Bourdin est excellente, c'est même un modèle comparée à celles que j'ai pu entendre ça et là sur différentes stations y compris celles du service public. Eva Joly est
pugnace, poteuse d'un projet alternatif et ambitieux, réaliste?Iirresponsable selon certains.  Pour le moment on constate surtout que ce sont ceux prônés par l'idéologie ultra-libérale, qui
ne sont ni réalistes ni responsables, d'ailleurs leurs tenants le disent eux-même y compris et surtout l'encore président quand il rend responsables les corps intermédiaires de ses échecs (en ce
moment, c'est la Justice qui est visée, après les syndicats, les associations, certains élus..) .et son ex-femme des ses fautes (le Fouquets's, le bling-bling). Donc oui, il est urgent de se
prononcer pour une voie (une voix?) alternative, en fonction de ce que l'on pense vraiment, ce qui s'avérera à court, moyen et long terme, la meilleure stratégie possible.

La Griotte 31/03/2012 17:29



C'est mieux en le disant... Voter pour de vrai, en fonction de ce que l'on pense, analyse, écoute et non répondre aux injonctions distillées par la machine libérale qui broie tout, depuis la plus
tendre enfance (saccage de l'école) jusqu'à la fin de vie (conditions terribles pour celles et ceux qui ne s'appellent pas Bettencourt) en passant par l'hôpital qui, lorsqu'il a encore la place
de nous soigner, nous refile des médicaments fabriqués et vendus par des brigands...