La fumée qui tue !

Publié le par La Griotte

J'arrête ! Fumer devient de plus en plus dangereux...

 

 

Si l'on en croit ce fait divers, toujours puisé aux mêmes sources !

 

DSC00690Et oui, ce n'est pas toujours drôle de lire certains journaux mais il faut bien que quelqu'un s'y colle et prenne la température du pays en temps réel. Pour les mous du bulbe qui n'ont pas encore compris :

- qu'en hiver il fait froid dehors, que la neige tombe (en dépit d'un hypothétique réchauffement climatique que veulent nous faire gober des passéistes crasseux qui s'éclairent à la bougie et se lavent à l'eau de pluie)

- qu'il ne faut pas s'échanger les mouchoirs pleins de morve à cause du dernier grand cru de grippe (j'attends la prochaine épidémie avec impatience... la prochaine bagarre nationale qui va renflouer l'industrie pharmaceutique, toujours florissante en France. Un Miracle. Ces mecs là, ils adorent les malades)

- que quand la température descend en dessous de zéro l'eau devient encore plus gelée que votre Griotte préférée

- que les bus scolaires ne circuleront pas à cause de la neige (Ah ! si chaque village avait gardé son école...)

- que les ministres ont beaucoup de soucis alors c'est normal que des fois ils fument trop de cigares

- que la malédiction qui pèse sur les Miss a encore décimé le cheptel

 

DSC 0048Donc, pour respirer et pour ces mous là je pense certains journaux indispensables. D'autant qu'après lecture, on se dit que finalement on est bien chanceux de pouvoir tourner le bouton du thermostat jusqu'à 19 (au dessus de zéro, bande de buses) ou ajouter une bûche dans la cheminée en préparant sa lettre au Père Noël...

J'ai beau raconter que je veux désormais vivre dans un monde d'intelligence, de réflexion et d'humour avec du rock and roll de la meilleure veine plein les oreilles, j'ai des vices cachés, comme tout le monde. Et ces petites nouvelles que l'on jette à la pelle quand il n'y a plus de feuilles mortes à ramasser, que le troisième tiers et la réforme sur les retraites sont passés et qu'il faut tenir les dindophiles ou phages en haleine, j'adore.

 

Fumer tue, on le savait. Lentement mais on n'est pas pressé, comme disait Coluche. Il paraît que c'est mauvais pour les spermatozoïdes mais je m'en fous, j'en ai pas et c'est bien la première fois que je trouve que les filles ont un avantage sur les garçons. C'est aussi mauvais pour les femmes enceintes et les pauvres petits foetus qui risquent de ressembler à un Jésus de Morteau fumé (les amateurs d'appellations contrôlées apprécieront) mais franchement, si j'étais foetus en ce moment, je refuserais de sortir.

 

DSC 0042D'abord, il fait froid et un bébé d'hiver est un bébé torturé plusieurs fois par jour pour ne pas qu'il ait froid quand on le déplace d'un point à un autre. (Si ça se trouve, les gens qui les oublient dans les voitures, c'est juste pour ne pas passer des moments de lutte acharnée avec un petit qui gigote beaucoup pour ne pas rentrer dans la combinaison de ski qui est dans la voiture qui est dans les embouteillages...).

Ensuite, tous les possesseurs de bébés n'ont pas la chance de bichonner un 4X4 avec un siège auto tellement grand que les voleurs de 4X4 ne voient pas le bébé tout de suite. Je ne sais pas pourquoi, ils ont rendu le bébé et pas le 4X4. Les filles en âge de procréer, à votre place, je me méfierais. Si ça se trouve, c'est pas vrai qu'un bébé c'est le plus beau cadeau de la vie... Sinon, les voleurs auraient rendu le 4X4 et auraient offert un bébé pour Noël ! Je ne sais pas, je n'aime pas les bagnoles, je ne peux pas comparer. Je sais juste que quand on a un bébé, c'est mieux d'en avoir une avec un grand coffre et des airs bag partout à cause du déménagement chaque fois qu'on sort avec le bébé et de la neige en hiver.

 

DSC00368Si j'étais foetus, je refuserais de sortir avant l'été 2012. Franchement, naître au Sarkozistan... Ou alors, je passerais un contrat : d'accord pour la fin de l'année 2010, mais papa maman, vous émigrez dans un pays démocratique où la liberté de la presse n'est pas bafouée, où les vieilles dames qui vendent du shampoing donnent les sous aux pauvres, où le bouclier n'est pas fiscal, la répartition des richesses équitable, la solidarité entre les générations effective, l'écologie un art de vivre, les armes un tabou, l'agrigulture biologique, la médecine pour tous, la production de cigarettes, locale...

Sinon, je me pends au cordon ombilical.

C'est sûr, je ne suis pas foetus... Mais, si j'étais future maman potentielle, j'attendrais 2012 avant d'arrêter la pilule...

 

C'est devenu une menace nationale, un motif de couvre-feu, de perquisition. (La clope, pas la pilule ! Suivez un peu !)

 

Avis : si vous êtes fumeur, (même occasionnel) et sarcophobe et que vous possédez des enveloppes, vous risquez une descente des services secrets, une mise sur écoute voire un passage à tabac si votre teint de peau le justifie. D'ailleurs, malgré mon teint de lait, je me demande si j'ai bien fait d'ajouter un commentaire à la suite des 6 (minable, le score de cet article) déjà postés...

 

Jugez vous-même :

 

" Un «corbeau» envoie des cendres aux ministères

Depuis près de huit mois, plusieurs ministères reçoivent de bien étranges lettres. A l'intérieur, de la poudre, qui se révèle être des cendres de cigarettes. Rien de criminel, mais l'inquiétude se fait sentir. "

Et moi, comme une écervelée, j'ai sauté dans le cendrier froid, ajouté mon grain de sel... L'article est assez long et montre que l'on s'inquiète en haut lieu. Personne ne comprend le sens de ces messages. En citoyenne exemplaire, j'ai proposé une interprétation, qui a été publiée, et que je vous livre, afin de vous éviter la lecture du parisien qui ne présente pas beaucoup d'autre intérêt :

 

" Les cigares du pharaon ?
C'est peut-être quelqu'un qui n'a pas digéré la facture des cigares de je ne sais plus lequel de nos scrupuleux ministres quand il s'agit de profiter des avantages liés à la fonction ? On est sûr que ce ne sont pas des cendres de logement de fonction ? Ou de billets de banque ? Parce qu'avec tout ce qui est parti en fumée pour renflouer les banques..."

 

Il est loin le temps où les corbeaux promenaient en leur bec des camemberts !

Dommage... Les lettres arriveraient toutes seules, grouillantes de vers, voire de mouches en cas de grève...

 

DSC00261Mais qu'est ce que je raconte ? Il n'y a plus de grèves ! Je rêve ! La poste n'est plus un service public et bientôt, en raison des graves menaces que fait peser le tabagisme actif sur notre bien aimé président et ses valeureux collaborateurs, tout (fumeur + sarcophobe + possesseur d'enveloppes + teint foncé bio = lois répressives en tout genre) sera poursuivi sans pitié ! 

 

Je suis très inquiète. Pas pour moi car depuis 3 lignes, je suis devenue non fumeuse + sarcophile + adepte absolue du message électronique... Que nous restera-t-il quand nous serons totalement traqués sur internet et que nous ne pourrons plus envoyer de lettres d'amour par la poste car c'est tellement mieux le progrès et que la peur des fléaux de toujours aura justifié les lois répressives encadrant la liberté d'expresion sur internet.

 

C'est de cela qu'il s'agit, rien que de cela : usons et abusons de la liberté d'expression sur le Net, libérons les logiciels, les oeuvres, le savoir... Devenons "les libres enfants du numériques". Créons sur le Net et non pour le Net. Le Net n'est pas une galerie marchande, c'est un lieu d'échanges... et je suis ravie d'avoir retrouvé un livre que j'ai lu lovée dans un grand fauteuil en écoutant un opéra : TAZ, d'Hakim Bey.

Allez y : il est en lecture libre. Mieux, achetez-le !

 

 

 

Je dédie cette chronique à tous les enfants du numérique qui sauront mieux que nous en faire un usage libre et à mes fils qui sont nés en hiver auxquels je demande pardon pour les gros pulls qui piquent tricotés à la main !

Publié dans Culture

Commenter cet article