Lettre à Eva

Publié le par La Griotte

 

 

DSC00829Ce n'est pas moi qui ai écrit cette lettre d'adieu à Eva mais j'aurais aimé être capable de cerner ainsi mes contemporains.

 

C'était dans Marianne 2, le 6 avril. http://www.marianne2.fr/Eva-Joly-vous-allez-nous-manquer-_a216843.html?com#comments).

 

 

Il y a aussi quelques commentaires intéressants.

Et si vous carressez l'image, vous verrz une petite main s'ouvrir.

Branchez le son et écoutez l'histoire d'une planète chantée par Corringe il y a plus de 30 ans ! (La fin sous la dernière image).

 

 

Dire qu'il faut éplucher la presse et les commentaires des lecteurs pour trouver l'éloge d'Eva.

 

 

Il y a aussi quelques perles mais que serait le courrier des lecteurs sans ces joutes parasitaires ?

 

Bonne lecture !

 

La musique que vous écoutez ou que vous pouvez arrêter est une chanson de Michel Corringe, dont nous devrions nous inspirer pour garder, à l'image de Madame Joly, la tête haute et le sens de l'humour.

 

Chanteur inoubliable.

La plupart de ses textes, visionnaires, n'ont pas pris une ride.

D'autres, plus contextuels, tracent l'histoire jusque dans les recoins de villes aujourd'hui sinistrées (Longwy, Longwy).

 

Corringe n'a jamais fait la moindre concession, malgré le succès de "La route".

 

Corringe est mort à l'âge de 56 ans. Sa voix puissante et chaude a semé dans la mémoire de ceux qui l'ont écouté la fleur du souvenir, de la transmission.

 

Eva, je t'offre Corringe en partage et sache que je continue à voter pour toi. Tiens, une petite dernière pour la route.

 

Une histoire de gamin, d'eau et de pain :  Le fils du grand Martin

 

DSC00799La mémoire est en route et quand les humains seront passés au vert, il se trouvera toujours une voix pour chanter celle qui a réussi à semer la bonne graine dans la friche inculte...

 

Le 21 avril, c'est en pensant à demain, qui vient toujours un peu triop vite, que je voterai.

 

ECCE HOMO, chanson visionnaire ?

 


 


Publié dans Femme

Commenter cet article