Il a neigé sur Country Joe...

Publié le par La Griotte

Et cette fois elle tient !

 

skiPas comme les MISS ! Ça dégringole en masse chez les MISS.

 

Et oui, il m'arrive encore de fumer des Unes peu ragoûtantes en cachette. Et si je n'avais pas envie que vous restiez là, sur cette page où il n'y a rien à vendre, ni à acheter, ni à gagner je vous enverrais illico sur les 11 commentaires à ce nouvel épisode de "la malédiction" des MISS.

 

Je pose les pincettes parce que même pour vous faire rire un peu, je n'aurais pas osé le coup de la malédiction : bientôt, elles vont nous jouer le retour de la momie avec un chapeau ridicule ! Je n'ai pas lu l'article et c'est bien mieux pour en dire du mal, bien des critiques avertis vous le confirmeraient !

 

  

Brisons là : j'ai promis de consacrer cette chronique à ma copine dont c'est l'anniversaire aujourd'hui.

 

dujourC'est bien Fait ce book. Chaque fois  que c'est l'anniversaire d'un de mes amis, Fait ce book is watching you m'envoie un message.  Si j'oublie, c'est que je suis une vraie naze. Ensuite Big Fait ce book, qui a profilé (faut le dire avec l'accent) toutes mes habitudes de consommation, navigation, épluché mes centres d'intérêt, coupé mes cheveux en quatre et même pire envoie précisément l'application " bon anniversaire " et la publicité pour le voyage dont je rêve depuis longtemps (que je supprime méthodiquement si bien que je ne reçois plus de publicité).

 

Il est pas chou, notre grand Brother Fait ce book ?

Orwel l'a craint, Fait ce book le fait ! Ou les autres...

 

DSC00484Imaginez un robot super puissant capable de trier des milliards d'informations et de dresser le profil psychologique de chaque vache à lait qui gribouille le mur de son voisin en croisant des paramètres aussi incongrus que "croit au PN" "chauve" "végétarien". Et bien ce veau là ne recevra jamais la pub pour un shampoing au gras de Jésus de Morteau, puisqu'il pense que c'est le Père Noël qui descend dans la cheminée et pas le petit Jésus (c'est une croyance encore répandue au milieu du siècle dernier dans des contrées que par ailleurs j'aime plus que de raison), qu'il ne boit que du shampoing aux herbes et qu'il ne doit pas être très malin puisque quand on n'a pas de cheveux, on n'a pas besoin de shampoing, le savon marche aussi bien. Donc, on peut lui refiler toute la gamme parce qu'il la vaut bien. En cadeau, un joli "bonnet rouge à la con" (C'est pas un gros mot, c'est une citation !)

 

 

J'explique parce que c'est mon métier et qu'on ne se débarrasse pas facilement des vieilles manies...

 

 

grainsLe super robot est programmé par des types dont c'est le métier de vendre un peigne à un chauve, parce qu'ils savent que la plupart des chauves voudraient ne pas l'être. Et comme les implants et les perruques ne sont plus à la mode, il faut inventer le peigne spécial chauve.

Si les chauves se mettent enfin à assumer leur calvitie, pas de panique : on leur vendra des tondeuses pour la peaufiner, des bonnets et des chapeaux dernier cri. Et même les chevelus auront honte de leur toison douce et soyeuse sous les doigts mais là j'arrête parce qu'on va sombrer dans le contenu adulte. Et tout le monde voudra un chapeau, un bonnet, un béret, une toque, un turban, un bibi, un foulard, un bandeau, un voile... au point que même les chauves pour des raisons médicales pourront sortir tête haute. (Oui, comme la sécu va bientôt y passer, soigner le cancer va devenir un luxe et il faudra prouver que le cancer est dû à une maladie professionnelle et que si c'est un cancer du fumeur bien fait : c'est écrit sur tous les paquets que c'est mauvais pour la santé. Le travail aussi c'est de plus en plus mauvais pour la santé, mais ce n'est écrit nulle part donc ce ne sera pas remboursé, le cancer du travail).  

 

filalapatte.jpgEt comme ça fera beaucoup de chapeaux en même temps, il y aura les chapeaux ronds et les chapeaux fabriqués par des toutes petites mains dans des pays où ils ont résolu le problème de la calvitie depuis longtemps puisqu'ils ne vivent pas assez vieux pour devenir chauves et que les femmes ne se coupent les cheveux que pour les vendre quand il n'y a plus rien à bouffer.

J'ai dû exécuter quelques raccourcis mais les amateurs d'Astérix le Gaulois et du Monstre poilu n'ont pas perdu le fil.

 

 

 

Message commercial :

 

Personne n'a trouvé de Kapla en vente libre ?

 

 

 

DSC 0576N'oublions pas que je suis là pour souhaiter un heureux anniversaire à une fille qui, si elle était assez stupide pour s'inscrire à un concours de beauté, les écraserait toutes.

  

Je l'ai vue traverser un train de banlieue bondé, après une journée de travail harassante, des achats désolants (un balai de coiffeur), avec ce manche qui dépassait d'un sac en plastique trop petit (ils n'avaient pas le modèle téléscopique) et tous les autres sacs dont nous autres femelles tenons à nous encombrer.

 

Je vous laisse le temps d'imaginer ce que ça vous ferait à vous, d'un point de vue moteur, d'avoir toutes les mains prises, même celles qu'il faudrait en plus, la démarche entravée par tous les regards du compartiment qui attendent la chute. Surtout les regards féminins...

 

Elle avait un port de reine et, c'est fichu pour les concours de beauté, de la conversation..

Comment elle les aurait balayées, les pin up des bacs à sable !

 

  Celles qui ont la grâce " d'un ocedar bronzé au carotène "

 

 

 

Depuis, je m'entraîne souvent à marcher ou danser avec un balai à franges.

 

 

 

On a toujours besoin d'un balai à franges plus grand que soi. Le mien s'appelle Country Joe. On l'avait oublié dehors, sous un escalier. Il lui manque bien quelques franges mais je ne m'en lasse pas. Des fois, je lui mets des lunettes, ou un chapeau. Des fois, je lui prends la tête pour me déguiser...

Aujourd'hui, il est tout seul sous la neige avec son petit bonnet blanc, il se prend pour un sapin du grand Nord, un minable bonhomme de neige avec sa pipe au bec sur la terrasse "fumeurs" qui est bien plus chouette que la terrasse "non fumeurs"...

D'ailleurs, je crois bien que je vais aller m'en griller une.

 

 

Dédicace spéciale à tous ceux que cette chronique fait autant marrer que moi...

Publié dans Beauté

Commenter cet article